Marie Laforêt (née le 5 octobre 1939), est décédée le 2 novembre 2019. Chanteuse et actrice intemporelle, elle a accompagné mon enfance et ses tubes des 70s sont gravés dans mes oreilles. A jamais.

​Ni populaire ni intello, Marie Laforêt est une figure inclassable des années 60/70

Marie Laforêt a souvent été gentiment moquée pour ses chansons parfois désuètes et folkloriques (La bague au doigt, La flûte magique…).

Malgré tout, elle est l’interprète de quelques chansons intemporelles. Comme la reprise de La tendresse initialement interprétée par Bourvil, Je voudrais tant que tu comprennes, ou encore Viens viens.

Sa voix, mêlait une grâce plutôt classique et une suavité assez moderne. Elle est d’une élégance qui rend charmantes toutes ses chansons. Même celles qui pourraient être niaises.

Marie Laforêt chanteuse et comédienne

Tout d’abord, c’est en tant que comédienne qu’elle est remarquable. Son duo avec Alain Delon dans Plein Soleil de René Clément reste un moment d’anthologie, avec deux personnalités au charisme fou qui crèvent l’écran.

Flic ou voyou, film dans lequel elle joue aux côtés de Jean-Paul Belmondo donne cette même impression de reposer sur la personnalité de deux acteurs captivants.

Le plus beau rôle de Marie Laforêt est celui de Mariana dans le film argentin Tangos, l’exil de Gardel. Grand prix du jury de la Mostra de Venise en 1985.

« La leçon de chant », au théâtre avec Marie Laforêt

Personnellement, j’ai eu la chance de la voir jouer au théâtre dans « La leçon de chant », pièce consacrée à Maria Callas.

Cette voix, cette présence : même à la fin de sa carrière, Marie Laforêt continuait à irradier sur scène. Et conservait une beauté froide et raffinée que je continue à trouver fascinante.

Regarder et écouter chanter Marie Laforêt

Ensuite, pour lui rendre hommage, rien de mieux que de l’écouter dans son plus grand succès : Viens, viens.

La tombe de Marie Laforêt au Père Lachaise

Enfin, nous avons eu l’occasion de nous promener au cimetière du Père Lachaise à Paris.

La tombe de Maïténa Douménach (dite Marie Laforêt 1939-2019) se trouve dans la 49e division. En bordure du chemin de la cave qui sépare la 49e de la 52e division. Et nous vous rapportons cet hommage en images.

Voir les photos de la tombe de Marie Laforêt

Si vous avez une question, une suggestion, un avis, ou simplement pour partager, vous aussi, votre émotion vis à vis de cette chanteuse emblématique, laissez un commentaire dans la section ci-dessous, je vous répondrais volontiers.

Aurélie Derégel, globe-trotteuse invétérée
Aurélie Derégel, globe-trotteuse invétérée

Elle photographie le monde avec sensibilité et originalité

Parcourir le monde est sa plus grande passion. Dès qu'Aurélie rentre d'un voyage, à peine a-t-elle rangé ses affaires qu'elle est déjà en train de planifier le départ vers son prochain périple. Chaque voyage est une découverte qu'elle documente en images avec curiosité et émerveillement.