Cap à l’est, destination Shanghai ! Aller à Shanghai fut un de mes plus beaux voyages, car c’est la première fois que je découvrais la Chine. Cela correspondait aussi à une phase de transition dans ma vie, et être dans ce pays, au milieu de tous ces chinois, tellement nombreux, permet de relativiser les choses et m’a fait davantage apprécier le présent.

Shanghai, queen of China

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, Shanghai est une ville calme et paisible, il n’y a pas trop de bruit urbain comme on entend à Paris par exemple. Car les avenues sont larges et ne sont pas enfermées comme les boulevards haussmanniens de Paris. Les gens ont l’air cool et souriants. La ville est immense, très étendue, et malgré la quantité de population, c’est sa faible densité qui donne cette impression de calme.

A Shanghai, tout est gigantesque

Sur certains côtés, Shanghai ressemble à New York : tout est disproportionné. Tout est plus grand. Le moindre hall a le volume d’une cathédrale. Les galeries commerciales s’élèvent sur 10 étages. La gare et l’aéroport sont à l’échelle du Stade de France.

La gare Hongqiao de Shanghai

Je ne sais pas si cela s’est maintenu mais en 2010, la gare de Hongqiao était d’une propreté exemplaire. Les sols ressemblaient à du marbre dans lequel tout se reflétait. on le voit bien sur les photos (lien). Le métro aussi était très propre paradoxalement à son caractère bondé.

Le mollard du chinois

Propre oui, mais… Dans une certaine mesure ! Ecoutez plutôt cette histoire insolite, c’est du vécu.

« Riiiiiiiiik. Floow. » La première fois que j’ai entendu un chinois se racler la gorge et mollarder cracher juste derrière moi, en pleine rue, j’avoue, j’étais (carrément) dégoûté. Un bon raclement bien chargé déposé en 3D illico sur le trottoir en faisant du bruit à l’atterrissage. C’était ignoble. Sauf que ce que je ne savais pas, c’est que pour un chinois c’est naturel. Du même registre que pour un arabe de roter en fin de repas. Vous ne pourrez pas dire que vous n’étiez pas prévenus 😉

Destination Shanghai électrique

Côté deux roues électriques, la Chine a 5 à 10 ans d’avance sur la France : en 2010 circulait déjà une majorité de vélo et mobylettes rechargeables. En revanche, conduire à Shanghai impose un génome de gladiateur : le code de la route est réinventé à chaque instant.

Allez, décollage immédiat pour la destination Shanghai ! J’ai préparé une galerie principale sur Shanghai, et plusieurs sous-pages : la célèbre Tower TV Perle de l’OrientPudong skyline, le jardin Yuyuan dans la vieille ville, et la gare Hongqiao.

Voir les photos de Shanghai

Je viens de partager mon premier voyage en Chine. Si vous avez une question, une suggestion, un avis, ou simplement pour partager, vous aussi, votre émotion, laissez un commentaire dans la section ci-dessous, je vous répondrais volontiers.

Xavier Derégel | Photographe passionné
Xavier Derégel | Photographe passionné

Xavier est webmaster éditorial certifié®, directeur artistique et consultant web

Il est spécialisé dans la création de belles photos argentiques et numériques en mode 20% d'astuces pour 80% de résultat. Xavier donne aussi des conseils gratuits, écrit des livres, coache et enseigne les clés pour (r)éveiller le photographe qui sommeille en vous. Indépendamment de votre appareil photo. La photo c’est son quotidien.