Concorde

Photos de Concorde, l’avion supersonique qui a traversé l’Atlantique plusieurs fois par jour pendant 27 ans de service, de 1977 à 2003.

Concorde volait à 2500 km/h

Concorde n’est pas un simple avion, c’est un programme complet. Il permettait de transporter des passagers à Mach II, pendant plus de 3 heures au-dessus de l’Atlantique. Pour relier Paris et Londres à New-York en 3h30 alors qu’aujourd’hui il faut encore 7 heures pour le faire.

Dans les années 60, à l’heure où les américains se préparaient à envoyer un homme sur la Lune, une alliance franco-britannique dessinait un avion de transport civil supersonique pour transporter des passagers à la vitesse d’une balle de fusil.

6 + 14 Concorde construits

Le premier vol du prototype 001 F-WTSS s’est déroulé à Toulouse, le 2 mars 1969. 20 Concorde furent construits au total, 18 sont encore visibles dans le monde. Exposés pour la plupart dans des musées. 2 prototypes, 2 avions de pré-série, 2 avions de série non commerciaux et 14 avions de ligne. 7 exploités par Air France, et 7 aux couleurs de British Airways.

Concorde au musée de l’Air et de l’Espace

J’ai eu la chance de travailler pendant 6 ans 1/2 au musée de l’Air et de l’Espace de Paris-Le Bourget. Où deux exemplaires emblématiques de Concorde sont exposés : le N°001 et le N°213 respectivement immatriculés F-WTSS et F-BTSD (et les restes du F-BVFD qui sont entreposés dans ses réserves). Je vous livre ici quelques clichés exceptionnels que j’ai pu réaliser durant mes diverses missions.

Photos des Concorde F-WTSS et F-BTSD affrontés

Ces deux exemplaires peuvent être visités dans le hall Concorde au musée de l’Air et de l’Espace. Avec l’aimable autorisation du musée de l’Air et de l’Espace.

Photos de 7-8 Concorde sur les 20 construits

Au fil de mes voyages, j’ai eu l’occasion, le privilège et l’immense plaisir de photographier 7-8 Concorde parmi les 18-19 encore existants.

Le F-WTSA au musée Delta d’Athis-Mons près de l’aéroport de Paris-Orly, le F-BVFF près des pistes de l’aéroport de Paris Roissy-Charles de Gaulle, les F-WTSS et F-BTSD au musée de l’Air et de l’Espace (avec son aimable autorisation) à Paris-Le Bourget, et un tronçon de la cellule du F-BVFD dans ses réserves à Dugny, le F-BVFC désormais au musée Aéroscopia à Toulouse, le G-BOAD aux couleurs de British Airways à l’Intrepid museum de New-York, et le F-BVFB au Technik Museum Sinsheim au sud de Francfort en Allemagne.

Une question ? Suggestion ou avis ? Ou simplement pour partager, vous aussi, vos photos de Concorde, vous pouvez laisser un commentaire après l’article de blog que j’ai rédigé à propos de mes plus belles photos de Concorde, je vous répondrais volontiers.